Quand la réalité rejoint la fiction… Quelle drôle de surprise pour Abricot lorsqu’il a rencontré son copain figé sur la fresque dessiné par les artistes de Lavalette.

Particulièrement curieux et surpris par son manque de réaction, le bourriquot de retour de St Jacques de Compostelle, est resté de longues minutes face à son « copain lavalettois ». Son fidèle propriétaire a ainsi raconté a ceux qui ont eu la chance d’assister à ce moment d’émotion que son Abricot avait émis un son caractéristique qu’il n’émettait qu’en présence d’un de ces congénères.

Un instant magique et longtemps espéré par toutes les personnes présentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.