Dans le cadre de la transition énergétique et comme l’impose la loi, la mairie vient de se doter d’un nouveau véhicule : l’électrique remplacera le vieux diésel. Un diésel qui comptabilisait plus de 300.000 km au compteur. Particulièrement exploité et amortit depuis bien longtemps le véhicule devenait de plus en plus difficile à entretenir et ne garantissait plus les nouvelles normes en matières de contrôle technique. L’énergie fossile a donc fait la place à l’énergie électrique.

Petit à petit le parc automobile se modernise et fait place de nouvelles machines plus économe en carburant. Après l’abandon des produits phytosanitaires dans la gestion des espaces verts, la Mairie, René Milhau, François Martinez et Bernard Sala, chargés des équipes techniques, s’inscrivent donc dans une politique plus vertueuse et plus respectueuse de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.