A quelques jours des fêtes de fin d’année, les habituels « intelligents de service » pensaient que la buvette du stade devait être un garde-manger ou l’abondance était de mise. Aussi, n’écoutant que leur courage, ont-ils décidé de pénétrer coute que coute dans le local. Toit arraché, porte fracturée, cloison défoncée, une débauche d’énergie pour repartir avec quelques magrets et quelques appareils d’électro-ménager.  Quelle déception pour les pauvres cambrioleurs. Le peu de nourriture récupérée n’a certainement pas pu leur faire récupérer toutes les calories dépensées lors de ce brillant méfait.

Ayant relevé de belles empreintes, les gendarmes devraient bientôt les contacter. Les contribuables Lavalettois leur souhaitent de bonnes fêtes !

Menu