Pour celui qui en revient la 1ère  guerre mondiale n’aura pas été la der des der. Pour celui qui en est mort quelle tristesse, mourir en pleine fleur de l’âge. Pourtant à la lecture des noms gravés sur le monument aux morts, les enfants de Lavalette ont pu se rendre compte de l’énorme sacrifice de ces jeunes hommes durant les 4 années d’une guerre horrible. Comment les oublier ? comment ne pas les commémorer chaque année, le 11 novembre, date de fin de ce conflit mondial ? 100 ans après, une cérémonie exceptionnelle a été organisé avec la participation des écoles du village et plus particulièrement les classes de Mme Fabienne Mougne et de Marie Vitalis. Lectures, chants, expositions, tout été prévus pour rendre cet anniversaire inoubliable.

Les dépôts de gerbe, les discours et une Marseillaise venue du fond du cœur entonnée par les enfants ont clôturé ce 11 novembre qui restera unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.