« Remarquable, particulièrement bien réussie et à nouveau belle… » telles étaient les réflexions des voisins immédiats de l’église Sainte-Eulalie. Trônant au cœur du village, le lieu consacré a retrouvé une nouvelle jeunesse.

Finies les pierres rongées par le temps, fini le mortier piqué par les pigeons attirés par le salpêtre, finie la mousse envahissante, place à la chaux couvrante et aux joints fins et délicats. René Milhau nous explique que cette restauration était devenue plus que nécessaire pour maintenir en état le bâtiment.

Il rappelle que l’église a été bâtie avec de la pierre arrachée au massif de la Malepère, qui littéralement peut être traduit par : mauvaise pierre, et qu’aujourd’hui les blocs principaux menaçaient de s’effriter. Ces travaux réalisés par le chantier d’insertion du CIAS et validés par le Conseil Municipal terminent la tranche 2016 de rénovation de l’église.

Les prochaines étapes et programmations prévues concerneront la remise en état du clocher, la rénovation de la rue du centre, de la place de l’église et de la petite place de La Poste. Un programme réfléchi et particulièrement chargé pour les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.