Quelques jours encore et le commandant Soupault voguera au-delà du département, bien plus au Nord que Lavalette, bien loin de sa Malepère d’adoption.

Reconnaissant pour cet homme d’engagement et rempli de conviction, René Milhau avait organisé une réception de départ autour de quelques membres du Conseil Municipal. A cette occasion, il a surtout retracé sa fin de parcours à la tête de l’escadron départemental de la sécurité routière basé sur la Commune. Un parcours, sans faille et des valeurs reconnues qu’il a toujours voulues tout au long de ses 41 années de services, inculquer et transmettre à l’ensemble de ses hommes. Mais aussi une fin de carrière douloureuse qui l’aura profondément marquée avec l’assassinat du colonel Beltrame en 2017 et les inondations qu’a connu le Carcassonnais l’année dernière.  Exerçant un métier difficile, parfois acclamé, parfois conspué, le commandant Soupault est toujours resté droit dans ses bottes, connaissant la nature humaine avec ses excès dans le bien comme dans le mauvais.

Pour finir, René Milhau, a aussi salué son épouse qui depuis de nombreuses années a été un modèle d’intégration grâce à sa grande participation et a son implication dans de nombreuses activités organisées par les associations du village. Pour elle aussi fini les randonnées dans la Malepère, le début d’une autre vie. A Lavalette le couple ne laissera que des regrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu