Mais comment se débrouillent les organisateurs du FEP pour passer aussi allégrement d’une soirée Paëlla, à un soirée choucroute pour terminer, en cette fin d’année, sur une soirée tartiflette ?

Pas recette miracle, seulement de la convivialité, une bonne dose de bonne humeur et surtout une bonne table. Une fois tous ces ingrédients réunis, ce sont donc une centaine de personnes qui se sont retrouvés à la salle Jésus Tolomio pour engloutir une généreuse tartiflette ayant nécessité pas moins de 30 kg de pommes de terre et 15 kg de fromage.

Pour une première, ce fut une réussite, surtout pour les cuisiniers qui n’ont pas hésiter à réaliser ce plat copieux et riche en vitamine.  Une superbe soirée qui s’est achevée avec des tartes aux myrtilles faites maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.