Malgré le froid et l’humidité persistante et pénétrante d’un après-midi pluvieux et hivernal l’équipe de randonneurs du FEP a rechaussé les chaussures montantes pour parcourir les hauteurs boisées de Preixan.

Après un départ à petite vitesse, les 22 marcheurs ont rapidement retrouvé leur rythme de croisière. Une nouvelle fois, le massif de la Malepère a été à l’honneur avec de nouvelles et belles découvertes d’un territoire particulièrement riche, même en cette saison peu propice à la vie en pleine nature. Une reprise tout en douceur qui annonce de nouveaux défis paour la section randonnée du FEP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.