Vent, pluie et fraicheur matinale ont accueilli la petite soixantaine de participants qui avaient osé braver les intempéries d’une matinée qui devait pourtant être belle.  Divisé par deux par rapport au nombre d’inscrits prévus, les concurrents se sont toutefois lancés avec un réel optimisme et un certain enthousiasme sur le nouveau parcours des Foulées de la Malepère, et de l’entrain il fallait en avoir pour boucler les 14 kilomètres du circuit, pour un dénivelé d’environ 350 m, sur cette course classée en catégorie « nature » car empruntant les sentiers et chemins du massif de la Malepère. Boue et grosses flaques d’eau ont jalonné la course qui s’est révélé plus dure que prévue pour certain. Au final c’est Malvin Da Costa qui remporte l’épreuve avec l’excellent temps de 1h00mn58s, devant le local de l’étape Régis Menanti 1h03mn32s et Laurent Rouqier 1h04mn24s. Le temps a été plus long pour le valeureux Jean-Louis Pallaro qui a tenu à terminer sous une pluie battante en 2h45mn.

Une belle réussite pour l’équipe du FEP qui a su une nouvelle fois mobiliser de nombreux bénévoles, un jour de fête des mères, d’élections et de mauvais temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.